nodule de sœur marie-joseph traitement naturel masse dure sous nombril

nodule au dessus du nombril. nodule de sœur marie-joseph traitement naturel masse dure sous nombril

Une grosseur ferme et indolore au niveau du nombril ? Alors sachez qu’il s’agit d’un nodule ombilical ou nodule de sœur marie-joseph et que dans ce cas, vous devez rapidement vous prendre en charge. Il faut savoir que si négligée, votre état peut rapidement s’empirer surtout qu’il peut s’en suivre une ulcération : l’abdomen peut se distendre.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

nodule au dessus du nombril, endométriose ombilicale : à savoir!

Lorsque vous ferez l’écho abdomino-pelvien, vous remarquerez :

  • une masse kystique de l’ovaire droit ;
  • un épaississement anormal de la région sous-cutanée ombilicale ;
  • ainsi qu’une infiltration de graisse aux abords de l’estomac.

Votre bilan sanguin permettra de mettre en évidence une élévation des marqueurs tumoraux.

D’une part, dès que vous auriez faire la biopsie de l’ovaire, cela permettra de remarquer la présence des cellules métastatiques. Comme, ces des métastases, il est à ce stade, quasiment pas possible de connaitre d’où le cancer principal a commencé pour aller vers les ovaires.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

D’autre part, la biopsie du nodule ombilical permettra de constater que les cellules tumorales découlent de l’estomac. Grace à l’endoscopie gastrique, il sera possible de découvrir qu’il y a bel et bien une tumeur maligne.

Avec, ces résultats, on pourra conclure que le malade souffre d’un << cancer de l’estomac ou adénocarcinome gastrique + des métastases au niveau du nombril et des ovaires >>. Banalement, il est possible que la personne en décède rapidement. D’ailleurs, c’est l’expérience d’une patiente en Aout 2021 dont le cas a été rapporté dans la revue Radiology Case Reports par des médecins internistes et radiologues ivoiriens (Abidjan).

Remarque : La patiente qui en est morte présentait plus précisément un nodule appelé << nodule de sœur marie-joseph >>

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Nodule de sœur marie-joseph : ce que vous devez savoir!

Il s’agit d’une tumeur ferme dont les marges sont irrégulières et dont la surface est très souvent fissurée ou ulcéro-nécrotique. Il fait dans les 0,5 à 2 cm et est souvent douloureux ou source de démangeaisons.

En réalité, ce nodule n’est rien d’autre qu’une métastase ombilicale d’une tumeur le plus souvent intra-abdominale ;  vous l’avez surement compris à travers le cas sus-présenté.

A cause de son aspect peu important, il arrive qu’il y ait des erreurs au niveau du diagnostic. Faisant penser à une endométriose ombilicale, vous devez la différencier :

  • d’une maladie de Crohn ;
  • ou d’une hémangiome ; une prolifération composée de cellules vasculaires

Par contre, on peut dire qu’elle est semblable à :

  • un mélanome ;
  • un granulome (réaction inflammatoire chronique) ;
  • ou une hernie

A lire aussi : nodule du foie traitement naturel

nodule de Sœur Mary Joseph et cancer

Comme il est dit plus haut, ce nodule est en réalité une métastase dont le cancer primitif ou initial est généralement digestif. Le cancer primitif qui l’entraine est soit :

  • un cancer de l’estomac ;
  • cancer des ovaires ;
  • un cancer du colon ;
  • cancer du pancréas ;
  • un cancer de la vésicule biliaire ;
  • cancer de l’utérus ;
  • un lymphome ou tumeur maligne des ganglions lymphatiques ;
  • ou même un cancer inconnu sans examens poussés

Dans tous les cas, il faut reconnaitre que le nodule Sœur Mary Joseph est très rare. Très peu de cas ont été rapportés dans la littérature médicale internationale. On ne l’observe que dans 1 à 3 % des cancers abdomino-pelviens. Dans environ 30 % des cas, le nodule est discret et peut être la première manifestation témoignant de la présence d’un cancer intra-abdominal ou pelvien.

A lire aussi : les 70 plantes pour soigner le cancer sans chimio

La présence de cellules tumorales ayant envahi le nombril s’explique par :

  • l’extension du processus cancéreux à partir de la surface du péritoine, qui tapisse les organes intra-abdominaux ;
  • leur dissémination par voie veineuse ou lymphatique ;
  • ou encore par la migration des cellules tumorales le long de ligaments qui constituent des reliquats embryonnaires, ligament rond du foie

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

nodule de Sœur Mary Joseph : diagnostic et pronostic

Le diagnostic de nodule de Sœur Mary Joseph repose sur le résultat de la ponction à l’aiguille fine ou de la biopsie de la tuméfaction ombilicale, suivi par un bilan de l’extension du cancer en réalisant un scanner du thorax, de l’abdomen et du pelvis.

La découverte d’emblée d’un nodule métastatique au niveau ombilical témoigne de l’évolution avancée d’un cancer, qui n’est alors plus opérable à ce stade. Cette lésion si particulière est donc associée à un mauvais pronostic. On comprend donc l’importance d’un dépistage le plus précoce possible. La survie moyenne après la découverte de cette rare tumeur ombilicale est généralement de 11 mois.

C’est pourquoi, il faut que le praticien connaisse l’existence de cette localisation métastatique exceptionnelle dans la mesure où sa reconnaissance en tant que lésion secondaire d’un cancer abdomino-pelvien peut permettre de poser un diagnostic et d’entreprendre rapidement un traitement adapté.

Dans les pays en développement, le diagnostic tardif du nodule de Sœur Mary Joseph représente un obstacle notable à une prise en charge optimale des malades.

Dans les pays à hauts revenus, le problème d’un diagnostic tardif se pose également, comme l’atteste un cas rapporté en août 2021 par une équipe de chirurgiens londoniens dans les Annals of Surgery. Le cas concerne une femme de 90 ans qui a consulté très tardivement. Elle souffrait depuis huit mois de douleurs abdominales, de nausées et de vomissements.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Cette femme présentait une très grande anxiété depuis la pandémie de Covid-19 et était restée confinée, seule, à son domicile. Elle ne s’était pas aventurée hors de chez elle depuis plus de huit mois. Elle a fini par être examinée par un psychiatre pour une altération de son état mental et une possible maladie psychosomatique.

Il s’est avéré que la nonagénaire présentait une tuméfaction ombilicale associée à un écoulement liquidien malodorant. Lors d’une série de consultations par télémédecine, des médecins généralistes ont attribué cette lésion à une infection ou à une hernie ombilicale. La patiente n’a donc pas bénéficié d’une visite en personne dans un cabinet médical. La vieille dame n’a été adressée aux urgences qu’après un délai de douze semaines.

Les auteurs de l’article n’ont pas de mots assez forts pour dénoncer le retard de diagnostic chez cette patiente âgée. Selon eux, « Avec de telles pressions sur les services de soins du fait de la Covid, le résultat a été une augmentation proportionnelle de la télémédecine au détriment des consultations en personne. Aujourd’hui, le risque tient à la fois à l’impossibilité de voir les patients et la possibilité d’avoir oublié des pathologies décrites dans les anciens livres de médecine ».

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

nodule de sœur marie-joseph, endométriose ombilicale : Constat 1

Patient âgé de 75 ans hospitalisé en août 2010 pour une tuméfaction ombilicale douloureuse prurigineuse apparue depuis 3 mois ; dans un contexte de douleurs abdominales, d’amaigrissement évoluant depuis 5 mois. L’examen montrait hormis une altération de l’état général, un nodule ombilical arrondi à contours irréguliers, ulcéré, attendu 7 cm x 5 cm. Le dosage des marqueurs tumoraux montrait une élévation du CA19-9 à 532 U/ml (N < 37 U/ml) et de l’ACE à 14ng/ml (N< à 5 ng/ml).

Le taux d’alpha fœtoprotéine était normal. La tomodensitométrie (TDM) abdominale dévoilait une masse tumorale du pancréas corporéo-isthmique, de 69 mm de diamètre, associée à de multiples nodules hépatiques d’allure secondaire et à de nombreuses adénopathies cœlio-mésentériques.

La cytoponction du nodule était en faveur d’un adénocarcinome du pancréas. Ce diagnostic avec métastases ombilicales et hépatiques était retenu. Un traitement palliatif antalgique était prescrit. Le décès survenait deux mois plus tard.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

nodule ombilical, endométriose ombilicale : Constat 2

Une femme de 68 ans, sans antécédent particulier, était admise en février 2011 pour l’apparition depuis 4 mois d’une tuméfaction ombilicale secondairement ulcérée, suintante. Ce tableau était associé à des douleurs abdominales diffuses avec augmentation du volume de l’abdomen sans notion de trouble du transit.

Il n’était pas noté des métrorragies. L’examen montrait une altération de l’état général à 4 selon l’échelle de l’OMS, un nodule ulcéré de l’ombilic. Ce dernier était suintant, douloureux, éprouvait 6 cm de diamètre dans son plus grand hache.

 Par ailleurs, il existait une ascite libre de moyenne abondance, une hépatomégalie d’allure tumorale. Les touchers pelviens étaient normaux. L’examen cytologique de l’ascite montrait la présence de cellules malignes. Le CA 125 était élevé à 38 ng/ml (N< à 5 ng/ml).

L’échographie abdominale mettait en évidence une masse latéro-utérine droite de 84 mm en accord avec une tumeur ovarienne, une hépatomégalie hétéro-multinodulaire d’allure secondaire et une ascite de moyenne abondance.

Le diagnostic le plus probable était un cancer de l’ovaire droit avec métastases ombilicales, péritonéales et hépatiques. La prise en charge se limitait à un traitement symptomatique. Le décès est survenu 15 jours après son admission.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

nodule ombilical, endométriose ombilicale : Constat 3

Il s’agissait d’un patient de 78 ans, vu en consultation en novembre 2012 pour une masse ombilicale douloureuse ulcérée suintante prurigineuse; sur un fond de constipation opiniâtre. Il était suivi 4 mois auparavant pour un ulcère antral bénin à l’histologie, révélé par une hématémèse mal tolérée.

Le patient ne présentait aucun autre signe clinique. La biopsie de la masse ombilicale a révélé la présence d’un adénocarcinome bien différent. La recherche étiologique mettait en évidence à la coloscopie un aspect de compression extrinsèque de l’angle colique gauche ; dont la TDM retrouve sur une tumeur de la queue du pancréas associée à un nodule de la petite courbure gastrique.

L’évolution a été marquée par l’apparition en quelques semaines d’une ascite carcinomateuse. Le patient décède 8 mois après ce diagnostic d’un adénocarcinome du pancréas métastatique.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Constat 4

Une patiente de 61 ans était reçue en juillet 2014 pour une ulcération chronique de 2cm de l’ombilic, avec des douleurs abdominales, des vomissements chroniques, une candidose buccale ; dans un contexte d’altération de l’état général évoluant depuis 2 mois.

 L’examen gynécologique ne révélant pas de notion de métrorragie. Le col et les parois vaginales étaient macroscopiquement sains. La TDM abdomino-pelvienne mettait en évidence un épaississement circonférentiel de l’antre gastrique ainsi qu’un nodule tissulaire ombilical de 2 cm.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

 L’endoscopie oeso-gastro-duodénale révélant une tumeur ulcèrobourgeonnante sténosante médiogastrique d’environ 5 cm, dont l’histologie n’a pu être effectuée.

La biopsie ombilicale concluait à une image histologique et immuno-histochimique compatible avec un adénocarcinome à point de départ digestif. La patiente décède 2 mois après le diagnostic.

nodule de sœur marie-joseph traitement naturel masse dure 

Vous souffrez du nodule de sœur marie-joseph ou d’un autre nodule ?

Et recherchez le traitement naturel efficace qu’il vous faut ?

Alors, écrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI ou +22961904630 pour avoir ce traitement naturel qu’il vous faut!

Mais étant donné que le nodule de sœur marie-joseph est une métastase, il faudra traiter et le cancer primitif ainsi que toutes les métastases également.

C’est Damas! Je serai ravi de vous assister. Laissez moi un message par whatsapp ou par mail damashouessou67@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Traduire »
physiotherapie