Citron et règles douloureuses

Citron et règles douloureuses

Avant toute chose, il faut savoir que le citron est aujourd’hui connu grâce aux navigateurs qui l’adoptaient pour prévenir le scorbut. Cette maladie liée à une carence en vitamine C peut en effet, provoquer :

  • un déchaussement des dents ;
  • des hémorragies ;
  • et même la mort

Le citron leur était particulièrement utile puisque sa chair juteuse regorge de vitamines C, même s’il en existe deux (02) formes :

  • le citron doux : décoratif de faible acidité ;
  • et celui acide, qu’on retrouve très souvent de nos jours

Aujourd’hui, il est connu que le citron :

  • favorise la perte de poids ;
  • diminue le risque de maladies cardiovasculaires ;
  • apaise les inflammations ;
  • réduit l’excès de cholestérol ou hypercholestérolémie

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Propriétés du citron

En vérité, les différentes vertus du citron lui sont conférés par ses différents composants notamment :

  • les flavonoïdes (nobiletine et limonoïde) ;
  • des fibres solubles ;
  • des protéines ;
  • de la vitamine C ;
  • du fer

Alors pour mieux comprendre en quoi ses composants sont bénéfiques, on explique …

  • la vitamine C : permet de faciliter la destruction des graisses abdominales ;
  • les flavonoïdes contenus dans les agrumes : ralentissent le développement de certaines cellules cancéreuses
  • les protéines du jus de citron : auraient le pouvoir de renforcer les défenses immunitaires.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

citron et règles abondantes ?

Pour vous permettre de mieux comprendre les choses, on vous parle des règles abondantes …

1 – règles abondantes : origine naturelle

En vérité, les causes sont multiples et d’origine diverses. De toute, la plus naturelle est relative à votre propre cycle menstruel, qui comporte différentes étapes :

  • la phase folliculaire : les follicules des ovaires s’activent ;
  • phase ovulatoire : un ovaire libère un ovule dans les trompes ;
  • et la phase lutéale : la muqueuse utérine (l’endomètre) s’épaissit sous l’action des hormones (œstrogènes et progestérone)

La dernière phase celle lutéale, a une influence directe sur la densité du flux menstruel. En d’autres mots, plus l’endomètre se développe et plus les règles seront abondantes.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

2 – règles abondantes : Facteurs externes et pathologies

Oui, les saignements lors des règles sont très souvent plus abondants durant les 2 à 7 premiers jours des règles. Durant cet intervalle, les femmes perdent environ 30 à 40 ml de sang soit 2 à 3  cuillerées à soupe de règles normales.

Ce constat n’est pas le même chez toutes les femmes puisque certaines souffrent de différentes pathologies dont :

  • la ménorragie :  un trouble menstruel qui déclenche des règles très abondantes et prolongées ;
  • l’hyperménorrhée : pouvant être due à la présence de polypes, fibromes ou myomes peut faire perdre l’équivalent de 6 cuillères à soupe de sang et même développer une anémie. Les pertes de sang abondantes peuvent aussi venir d’autres troubles menstruels.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

3 – règles abondantes : adénomyose et endométriose

L’endométriose peut également provoquer des règles douloureuses et abondantes. D’ailleurs les femmes qui en souffrent en savent assez puisqu’elles le vivent.

Elle est en réalité une pathologie due à un déséquilibre des hormones, provoquant :

  • des douleurs abdominales ;
  • saignements abondants et douloureuses intenses pouvant conduire à une anémie ;
  • des crampes dans le bas-ventre ;
  • des rhumatismes ;
  • une infertilité féminine

A lire aussi : endométriose traitement naturel

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

4 – règles abondantes et douloureuses : la contraception et les anti-inflammatoires

En effet, le choix de la contraception peut également avoir une influence sur le flux menstruel. Le dispositif intra-utérin (DIU) existe sous deux formes :

  • stérilet hormonal ;
  • stérilet au cuivre

Le premier a tendance à réduire les saignements tandis que le second les accentue ! Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin pour choisir un contraceptif adapté à vos besoins.

De nombreuses femmes ont recours à des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène pour apaiser leurs douleurs menstruelles. Mais, il faut savoir que leur action consiste à empêcher la production des prostaglandines qui sont à l’origine de l’inflammation et de la douleur.

De plus, ils comportent certains effets secondaires ! D’autre part, il faut reconnaitre que les AINS bloquent une autre substance impliquée dans la coagulation du sang. En d’autres, ils peuvent créer un effet inverse : rendre les règles plus abondantes.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Règles abondantes, jus de citron et règles douloureuses

De petits saignements ?

Eh bien, sachez que lorsque vous appliqué le jus de citron, par voie cutanée, il permet de réduire voire arrêter les petits saignements. Le calcium qu’il contient facilite la coagulation du sang. Lorsqu’il est ingéré, le jus de citron est un fluidifiant du sang. En d’autres mots, il ne permet pas de réduire le flux menstruel.

D’autre part, sa vitamine C du citron a un effet diurétique qui aide à lutter contre la rétention d’eau. De plus, il contient de l’oxalate, une substance qui peut se cristalliser et provoquer des calculs rénaux si elle est présente en trop grande quantité. Par contre, il est préférable que vous l’utiliser avec précaution, c’est-à-dire à petites doses !

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

remède naturel règles douloureuses : les plantes qu’il vous faut!

Pour calmer vos règles douloureuses, vous pouvez utiliser des remèdes tels que :

  • l’infusion d’onagre ;
  • l’infusion de bourse-à-pasteur et d’achillée millefeuille ;
  • le massage ventral à l’huile essentielle de ciste

a ) Les feuilles de framboisier, la plante antispasmodique

Arbuste fruitier de la famille des Rosacées, le framboisier dispose de feuilles contenant des flavonoïdes ainsi que de la frangine aux propriétés antispasmodique et tonique. Elles sont donc parfaites pour lutter contre les crampes et les spasmes dus à la contraction de l’utérus pendant les règles.

Faites bouillir pendant 10 mins dans une tasse d’eau, 1 à 2 cuillères à café de feuilles séchées de framboisier. Ensuite, prenez-en 3 fois par jour avant et pendant les règles.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

b ) La sauge officinale, la plante anti-inflammatoire

Contenant, une grande quantité de phytoestrogènes et est réputée pour être anti-inflammatoire et antispasmodique, elle permet de :

  • soulager naturellement la dysménorrhée ;
  • et de réguler les cycles menstruels irréguliers

Faites infuser 1 cuillère à café de feuilles de sauge dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Consommez-en 3 fois par jour pendant les règles.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

c ) L’achillée millefeuille, la plante relaxante

Elle contient des flavonoïdes et de l’azulène, 2 composants réputés pour être antispasmodique, anti-inflammatoire et relaxant. Elle est recommandée pour apaiser les crampes et les maux de ventre.

Faites infuser 1 pincée de sommités fleuries dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. A consommer 3 fois par jour avant le début et pendant les premiers jours des règles.

N’oubliez pas de choisir vos feuilles de framboisier, sauge officinale et achillée millefeuille d’origine biologique pour faire encore plus de bien à votre santé.

règles douloureuses et abondantes : les huiles essentielles

Utilisées seules ou en synergie, elles permettent de soigner de nombreux maux comme les règles douloureuses. Comment les utiliser ? Le massage du bas-ventre plusieurs fois par jour reste le moyen le plus efficace. Encore plus si le massage est fait par votre partenaire (enfin c’est ce que vous pouvez prétendre pour vous faire chouchouter) !

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Pour préparer votre huile de massage anti-douleurs, ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles dans de l’huile végétale comme l’huile de bourrache (1 goutte d’huile essentielle pour 4ml d’huile végétale. L’huile de bourrache est réputée pour réguler la production d’hormones et donc lutter contre les douleurs prémenstruelles.

Attention : Cela est déconseillées aux enfants, aux femmes enceintes, allaitantes et souffrant de maladie hormono-dépendante, mastose ou fibrome. C’est pourquoi vous devez vous faire conseiller par un professionnel.

a ) L’huile essentielle d’estragon

Si l’on ne devait retenir qu’une seule huile essentielle pour lutter contre les règles douloureuses, ce serait sans aucun doute l’huile essentielle d’estragon, puissant remède antispasmodique et anti-inflammatoire.

Le méthylchavicol présent à hauteur de 65% à 86% dans l’huile essentielle d’estragon, en fait le remède antispasmodique le plus puissant pour lutter efficacement et rapidement contre les douleurs. L’huile essentielle d’estragon est également réputée pour être préventive, puisqu’elle limiterait la répétition des douleurs lors des futures menstruations.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

b ) L’huile essentielle de sauge sclarée

Elle est recommandée en période de règles pour ses propriétés oestrogen-like, antispasmodiques et calmantes.

Le sclaréol présent dans l’huile essentielle de sauge sclarée va imiter l’action des œstrogènes naturellement présents dans l’organisme. Quant au linalol et à l’acétate de linalyle, ils vont venir minimiser les contractions utérines et diminuer les angoisses et le stress que l’on peut ressentir pendant les menstruations.

c ) L’huile essentielle de basilic

L’huile essentielle de basilic est, comme ses deux acolytes, connue pour ses propriétés antispasmodiques. Elle est donc recommandée pour traiter la dysménorrhée.

C’est grâce à sa forte concentration en méthylchavicol que l’huile essentielle de basilic est efficace contre les spasmes. Cette molécule va agir sur les muscles utérins mais aussi sur le système nerveux pour réduire les douleurs dues aux contractions.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

3. La bouillotte pour soulager les règles douloureuses 

En effet, il n’y a pas plus simple que la bonne vieille bouillotte pour soulager les douleurs de règles.

La chaleur de la bouillotte diffusée directement sur le bas-ventre va dilater les vaisseaux sanguins, ce qui aura pour effet d’augmenter l’apport en oxygène et donc de détendre les muscles de l’utérus pour diminuer les douleurs liées aux crampes.

Comment la choisir ?

Les bouillottes naturelles sèches contenant des graines de noyaux de cerise, blé, colza, etc. conservent la chaleur entre 20 et 40 minutes. Elles sont donc parfaites pour atténuer une douleur imprévisible car il ne faut que 2 minutes pour les réchauffer au micro-onde.

Les bouillottes à eau sont les plus performantes en conservant la chaleur pendant plusieurs heures. Malheureusement, elles sont souvent en PVC ou en caoutchouc et il est nécessaire de faire chauffer de l’eau au préalable. L’eau de la bouillotte doit être frémissante et ne pas dépasser les deux tiers de celle-ci pour qu’elle puisse s’adapter parfaitement à votre corps.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Alors, quelle bouillotte choisir ? Vous pouvez évidemment faire votre choix en fonction de la durée de diffusion de la chaleur. Mais comme vous vous en doutez, les bouillottes naturelles sont à privilégier !

D’autre part, parce-que les règles douloureuses et abondantes peuvent etre signe d’une pathologie sous-jacente, alors il vous faut rapidement vous traiter.

Alors,

Vous avez des règles douloureuses et abondantes ?

Vous souhaitez arrêter cela ou aviez fait un examen médical ?

Le diagnostic a révélé des kystes, fibromes, myomes, adénomyose, endométriose, polype ou autres pathologies sous-jacente ?

Vous recherchez le traitement naturel efficace et fait à 100% à base de plantes qu’il vous faut ?

Alors, écrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI (Damas) pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

C’est Damas! Pour plus d’assistance, contactez moi : Whatsapp : +22961904630 ou par mail à damashouessou67@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Traduire »
physiotherapie