Gardnerella vaginalis traitement naturel. Soigner gardnerella naturellement

Avant de parler du gardnerella vaginalis, rappelons ce que c’est que la flore vaginale.

Encore appelée << flore de Döderlein >>, la flore vaginale est un corpus de bactéries et micro-organismes qui non seulement vivent naturellement dans le vagin mais concourent également à sa protection. Bizarre ? Pourtant, c’est la réalité ! Ces bactéries et micro-organismes, pour protéger et défendre le vagin contre les germes pathogènes, s’assurent de maintenir le pH vaginal neutre.

Parmi, ces bactéries naturellement présentes dans le vagin, se retrouve la gardnerella vaginalis.

Si elles y sont naturellement présentes, pourquoi se retournent-elles contre le corps et que je suis obligé de les traiter ?

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI (Damas)pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Causes du gardnerella vaginalis

En réalité, de toutes les bactéries et micro-organismes naturellement présentes dans le vagin, il existe une bactérie spéciale  appelée lactobacille. Cette lactobacille représente le principal défenseur du vagin ainsi que de la flore vaginale contre les agents pathogènes. Ce principal défenseur naturel du vagin pour mener à bien sa mission est en équilibre avec d’autres germes notamment le gardnerella vaginalis.

Cependant, pour certaines raisons, qui provoque un déséquilibre de la flore vaginale, cette lactobacille disparait. Parmi, ces raisons, on a :

  • un excès d’hygiène ;
  • les douches vaginales ;
  • un changement de partenaire sexuel ;
  • la consommation de tabac

La diminution des fonctions de ces lactobacilles, entraine une élévation du pH au niveau du vagin. Or, pour que les bactéries puissent protéger efficacement le vagin contre les agents pathogènes, il faut un pH neutre. C’est ce déséquilibre qui constitue le tremplin idéale pour les gardnerella vaginalis ainsi qu’à d’autres bactéries de la flore vaginale.

C’est cela qui entraine généralement les infections vaginales et vaginose bactériennes chez la femme, le gardnerella vaginalis y compris.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Vaginose, Vaginite, Gardnerella vaginalis : Mais c’est quoi la différence ? 

D’abord, la vaginose bactérienne désigne un déséquilibre de la flore vaginale.

Secundo, la vaginite, elle, correspond à une inflammation de la vulve et/ou du vagin. Par abus de langage, elle est très souvent utilisé pour désigner une vaginose.

La gardnerella vaginalis, quant à elle, est une vaginose mais ici on connait la bactérie en question.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Symptômes du gardnerella vaginalis

Généralement, il n’y a aucun signes visibles à part les sécrétions vaginales inhabituelles ou leucorrhées pouvant être blanches, grises et à odeur désagréable semblable à celui du poisson.

Aussi, le plus souvent, il n’y a pas d’inflammations, ni des douleurs, même pas des démangeaisons.

Vous avez des soupçons d’infections à gardnerella vaginalis ?

Alors, faites vous consulter par un médecin ou vous pouvez aussi utiliser les autotests en pharmacie pour confirmer votre doute de depuis chez vous.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Complications possibles du gardnerella vaginalis

Malheureusement, lorsqu’elles survient au cours de la grossesse, la gardnerella vaginalis peut rapidement se compliquer. C’est d’ailleurs pourquoi, vous devez urgemment vous prendre en charge ou en parler à votre gynéco ou à la sage-femme.

Vous n’êtes pas enceinte mais en souffrez ?

Alors, sachez que l’odeur désagréable des pertes blanches semblables à celle du poisson peut relativement très gênante.

D’autre part, il faut savoir qu’elle peut croitre votre risque de contraction des IST ou infections sexuelles transmissibles.

Par ailleurs, elle pourrait aussi bien entrainer une maladie inflammatoire pelvienne ; ce qui peut de fil en aiguille vous rendre infertile ou difficile le fait d’avoir un bébé.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Est-elle sexuellement transmissible ?

En vérité, NON! Elle n’est pas considérée comme telle. Néanmoins, il faut bien reconnaitre, que le sexe est un facteur de risque que ce soit entre des hétéro ou des homosexuelles.

Par ailleurs, elle vous rend plus susceptible et plus réceptif à d’autres MST ou maladies sexuellement transmissibles comme :

  • le VIH, pouvant conduire au SIDA ;
  • la gonorrhée responsable de la gonococcie ;
  • le chlamydia ;
  • l’herpès ;
  • le trichomonase

C’est d’ailleurs pourquoi, il est très fortement recommandé de guérir de la gardnerella vaginalis avant de reprendre le sexe ou au moins utiliser le préservatif ou le carré latex.

La Gardnerella vaginalis chez l’homme

En effet, les hommes peuvent aussi être touchés. Même si aucun, c’est sans signes visibles, elle peut entrainer une balanite, pouvant entrainer :

  • une rougeur du gland ;
  • des démangeaisons ;
  • des sensations de brûlures

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Que faire pour s’en prévenir ?

Déjà, ayez une bonne hygiène intime. Que ce soit insuffisant ou de trop (toilettes trop fréquentes, douches vaginales), votre hygiène peut en effet, fragiliser votre flore vaginale ; ce qui a pour conséquence de favoriser le développement de certaines infections. Aussi, pensez à éviter un savon, gel de douche ou les lingettes ayant un parfum trop agressif pour votre hygiène intime.

Ensuite, si elle perdure ou récidives, il faut rapidement suivre un traitement afin de rétablir l’équilibre de la flore vaginale bactérienne et aussi pour éviter qu’elle n’entraine une MIP ou maladie inflammatoire pelvienne.

Gardnerella vaginalis traitement naturel

Vous souffrez d’une infection du gardnerella vaginalis et recherchez un traitement  100% naturel efficace ?

Vous souhaitez en guérir naturellement sans complications à la longue et ce en très peu de temps ?

Afin d’éviter le risque d’une maladie inflammatoire pelvienne (MIP)

Alors, écrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI (Damas) pour avoir ce traitement naturel qu’il vous faut!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
physiotherapie
Open chat