Comment soigner endométriose naturellement ?

Généralement appelée « grande sœur » de l’adénomyose, l’endométriose est une pathologie très bien connue des femmes. En effet, c’est un trouble dans lequel un tissu similaire au tissu qui forme la muqueuse de votre utérus (endomètre) se développe à l’extérieur de votre cavité utérine.

Elle survient lorsque ce tissu endométrial se développe sur vos ovaires, vos intestins et les tissus qui tapissent votre bassin.

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Causes de l’endométriose

Normalement, au cours d’un cycle menstruel régulier, votre corps se débarrasse de la muqueuse de votre utérus. Cela permet au sang menstruel de s’écouler de votre utérus par la petite ouverture du col de l’utérus et de sortir par votre vagin.

Cependant, il peut arriver qu’il y ait des changements hormonaux de votre cycle menstruel. Ceci affecte le tissu endométrial égaré, provoquant ainsi une inflammation et une douleur dans la zone.

Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que le tissu va croître, s’épaissir et se décomposer. Au fil du temps, le tissu qui s’est décomposé n’a nulle part où aller et se retrouve piégé dans votre bassin.

Il faut savoir que dès lors que votre tissu endométrial se développe hors de la cavité utérine, c’est déjà l’endométriose. Ainsi, les causes de l’endométriose sont donc les changements hormonaux de votre cycle menstruel.

C’est d’ailleurs pourquoi, beaucoup de femmes en souffrent. Il peut s’agir :

  • d’une menstruation rétrograde : qui se produit lorsque le sang menstruel retourne à travers vos trompes de Fallope dans votre cavité pelvienne au lieu de quitter votre corps par le vagin ;
  • ou que les hormones transforment les cellules à l’extérieur de l’utérus en cellules similaires à celles qui tapissent l’intérieur de l’utérus, appelées cellules de l’endomètre ;
  • si de petites zones de votre abdomen se transforment en tissu endométrial : parce que les cellules de votre abdomen se développent à partir de cellules embryonnaires, pouvant changer de forme et agir comme des cellules endométriales.

Autres causes

Les cellules endométriales déplacées peuvent se trouver sur vos parois pelviennes et les surfaces de vos organes pelviens, tels que votre vessie, vos ovaires et votre rectum. Ils continuent de croître, de s’épaissir et de saigner au cours de votre cycle menstruel en réponse aux hormones de votre cycle.

Il est également possible que le sang menstruel s’infiltre dans la cavité pelvienne à travers une cicatrice chirurgicale, comme après une césarienne.

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Une autre théorie est que les cellules endométriales sont transportées hors de l’utérus par le système lymphatique. D’autre part, il se peut que l’endométriose soit due à un système immunitaire défectueux qui ne détruit pas les cellules endométriales errantes.

Par ailleurs, elle pourrait commencer pendant la période fœtale avec un tissu cellulaire égaré qui commence à répondre aux hormones de la puberté.  Aussi, son développement pourrait également être lié à la génétique ou même à des toxines environnementales.

Facteurs de risque de l’endométriose

Comprendre les facteurs de risque, peut vous aider à déterminer si vous êtes susceptible à cette condition et quand vous devriez en parler avec un professionnel.

Âge

Les femmes de tous âges sont à risque d’endométriose. Elle affecte généralement les femmes entre 25 et 40 ans, mais les symptômes peuvent commencer à la puberté.

Histoire de famille

Parlez-en à un professionnel, si un membre de votre famille souffre d’endométriose. Vous pouvez avoir un risque plus élevé de développer la maladie.

Antécédents de grossesse

La grossesse peut diminuer temporairement les symptômes de l’endométriose. Les femmes qui n’ont pas eu d’enfants courent un plus grand risque de développer la maladie. Cependant, l’endométriose peut encore survenir chez les femmes qui ont eu des enfants. Cela soutient la compréhension que les hormones influencent le développement et la progression de la maladie.

Histoire menstruelle

Parlez-en à un professionnel, si vous avez des problèmes concernant vos règles. Il peut s’agir des cycles plus courts, des périodes plus abondantes et plus longues (métrorragie) ou des menstruations qui commencent à un jeune âge. Ces facteurs peuvent vous exposer à un risque plus élevé.

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Stades de l’endométriose

Il faut savoir que l’endométriose a quatre stades ou types notamment :

  • minimal ;
  • bénin ;
  • modérer ;
  • sévère

1er Stade : Minimale

Dans l’endométriose minimale, il y a de petites lésions ou plaies et des implants endométriaux peu profonds sur votre ovaire. Il peut également y avoir une inflammation dans ou autour de votre cavité pelvienne.

2ème Stade : bénin

L’endométriose légère implique des lésions légères et des implants peu profonds sur un ovaire et la muqueuse pelvienne.

3ème Stade : Modéré

L’endométriose modérée implique des implants profonds sur votre muqueuse ovarienne et pelvienne. Il peut aussi y avoir plus de lésions.

4ème Stade : Sévère

Le stade le plus grave de l’endométriose implique des implants profonds sur la muqueuse pelvienne et les ovaires. Il peut également y avoir des lésions sur vos trompes de Fallope et vos intestins.

Ces différents stades sont facteurs de l’emplacement, la taille et de la profondeur des implants endométriaux.

symptôme endométriose

En effet, en fonction des stades de la maladie, les symptômes peuvent être modérés ou graves. Cependant, il faut savoir que la gravité de votre douleur n’indique pas le degré ou le stade de la maladie. Ainsi, d’une part, vous pouvez avoir une forme bénigne de la maladie mais ressentir une douleur atroce. D’autre part, il est également possible d’avoir une forme sévère et d’avoir très peu d’inconfort.

Enfin bref, bien que la douleur pelvienne soit le symptôme le plus courant de l’endométriose, vous pouvez également avoir les signes suivants :

  • règles douloureuses ;
  • douleur dans le bas-ventre avant et pendant la menstruation ;
  • crampes une ou deux semaines autour de la menstruation ;
  • saignements menstruels abondants ou saignements entre les règles ;
  • infertilité féminine ;
  • douleur suite à un rapport sexuel ;
  • inconfort avec les selles ;
  • douleur au bas du dos qui peut survenir à tout moment au cours de votre cycle menstruel

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Par ailleurs, il se peut que vous ne présentiez aucun symptôme ; au tout 1er stade de maladie par exemple. C’est pour cela qu’il est important que vous subissiez des examens gynécologiques réguliers, ce qui permettra à votre gynécologue de surveiller tout changement.

endométriose complications

Malheureusement, si négligée ou sans traitement efficient, les symptômes de l’endométriose peuvent s’aggraver avec le temps vu qu’ils sont fonctions des stades de la maladie. Ceci peut rendre difficile la conception par vous-mêmes à la longue.

Par ailleurs, bien que les femmes atteintes de formes bénignes peuvent être en mesure de concevoir et de mener un bébé à terme, il peut arriver que la femme puisse souffrir d’infertilité féminine. C’est d’ailleurs l’une des plus graves complications de l’endométriose.

De plus, même si la fertilité n’est pas une préoccupation, la gestion de la douleur chronique peut être difficile. Il peut s’en suit dépression, anxiété et d’autres problèmes mentaux.

Dans de rares cas, l’endométriose peut provoquer des conditions médicales qui peuvent devenir mortelles.

Obstruction de l’intestin grêle

L’endométriose peut provoquer la croissance du tissu utérin dans les intestins dans n’importe où.

Ceci peut provoquer dans de rares cas, des saignements et des cicatrices qui conduisent à une occlusion intestinale (blocage de l’intestin). Cela peut entrainer :

  • des symptômes tels que des douleurs à l’estomac ;
  • nausées ;
  • une diminution de l’apport sanguin aux intestins ;
  • des problèmes d’évacuation des gaz ou des selles.

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

Non traitée, une occlusion intestinale peut provoquer une accumulation de pression, ce qui peut entraîner une perforation intestinale (trou dans l’intestin). Ces deux complications peuvent être mortelles.

C’est pourquoi, il faut contacter un professionnel de la santé et suivre un traitement efficace dès lors qu’on le détecte.

Traitements naturels de l’endométriose

Augmentez votre consommation d’acides gras oméga-3

En effet, les acides gras oméga-3 sont des graisses saines et anti-inflammatoires que l’on peut trouver dans les poissons gras et d’autres sources animales et végétales. De plus, contrairement aux acides omégas 6, ils pourraient agir comme des éléments constitutifs des molécules anti-inflammatoires et antidouleur de votre corps.

Réduisez la viande rouge

En fait, la remplacer par une autre source de protéines peut améliorer l’inflammation, qui est souvent associée à l’endométriose

Mangez beaucoup de fruits, de légumes et de grains entiers

En effet, les fruits, les légumes et les grains entiers regorgent de vitamines, de minéraux et de fibres.

Remplir votre assiette avec une combinaison de ces aliments, garanti que votre alimentation est riche en nutriments essentiels et minimise votre consommation de calories vides. Ces aliments et leurs bienfaits peuvent être particulièrement importants pour les personnes atteintes d’endométriose.

En fait, un apport élevé en fibres peut abaisser les niveaux d’œstrogènes. Cela signifie qu’une alimentation riche en fibres peut être une excellente stratégie pour les femmes atteintes d’endométriose.

De plus, les fruits, légumes et grains entiers sont les meilleures sources de fibres alimentaires. Ils fournissent également des antioxydants, qui peuvent également aider à combattre l’inflammation.

A côté de l’alimentation, les plantes sont également très efficaces.

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

L’arbre d’Abraham

Infusion recommandée avec des niveaux élevés de progestérone. Utilisé pour se débarrasser de l’adénomyose comme antispasmodique et sédatif. Comment l’utiliser ?

  • 10 grammes de matières premières broyées sont mélangés avec 1 cuillère à soupe d’eau chaude ;
  • insister environ quinze minutes.

En consommer trois (03) fois par jour dont 1 cuillère à soupe pendant 3 semaines.

Le saule blanc

Il a un effet anti-inflammatoire et analgésique. Pour préparer ces 10 grammes de peau sèche :

  • versez 1 cuillère à soupe ;
  • faire bouillir et insister un peu moins d’une demi-heure ;
  • filtrer et prendre pendant 30 minutes, avant les repas deux fois par jour (matin et soir).

La durée totale d’admission est de 3-4 semaines.

A noter que les propriétés diurétiques de l’écorce de saule peuvent provoquer l’excrétion de sels et de vitamines du corps, ce qui nuit à son travail complet.

Le Buisson Ardent ou « Pyracantha »

Pour le préparer :

  • prenez 30 g de matières premières sèches et 300 ml d’eau chaude ;
  • Remuer, insister dans un endroit chaud, préalablement enveloppé pendant deux heures.
  • Filtré l’infusion et la divisée en quatre parties, à boire quotidiennement.

La durée du traitement ne dépasse pas un mois.

Ecrivez ou à appelez directement en CLIQUEZ ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut!

La marjolaine ou origan

L’admission à l’infusion d’origan est une méthode efficace de traitement de l’adénomyose.

Comment la préparée ?

  • Prenez une pincée de matière première sèche ;
  • L’introduire dans un verre d’eau chaude pendant au moins trois heures, préalablement enveloppé ;
  • Après filtrage, commencez à en prendre à raison d’une (01) cuillérée à soupe, quatre fois par jour avant les repas.

D’autre part,

Vous souffrez d’endo ?

Et recherchez le traitement naturel efficace pour vous en guérir ?

En guérir totalement, définitivement et naturellement ?

Sans effets secondaires ni complications à la longue ?

Alors, écrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir ce traitement naturel qu’il vous faut!

Partager
physiotherapie